Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Patrimoine Mondial

Patrimoine Mondial

En tant qu'Organisation consultative de la Convention du patrimoine mondial, l’ICCROM s’appuie sur les connaissances acquises au sein du système du patrimoine mondial afin d’aider ses États membres à améliorer la conservation et la gestion des biens du patrimoine mondial et un large éventail de sites. Le rôle de l’ICCROM dans la sphère du patrimoine mondial lui permet de mieux comprendre les besoins en matière de conservation, tandis que le travail de renforcement des capacités connexe lui donne l'accès à l’information quant aux besoins en formation valables dans le contexte du patrimoine mondial et au-delà.

L’ICCROM est l’un des trois organes consultatifs nommés dans la Convention du patrimoine mondial, les deux autres étant l’ICOMOS et l’UICN. Alors que l’ICCROM et l’ICOMOS conseillent sur le patrimoine culturel, l’UICN apporte son expertise en matière de patrimoine naturel. Tous trois travaillent avec des biens mixtes inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en ce qui concerne à la fois les critères culturels et naturels. L’ICCROM a également un rôle de renforcement des capacités spécifique dans le cadre de la Convention.

La Convention de l’UNESCO de 1972 relative à la protection du monde culturel et du patrimoine naturel, plus communément connue sous le nom de Convention du patrimoine mondial, est l'instrument normatif de l'UNESCO le plus largement reconnu pour le patrimoine culturel, avec 193 États parties sur les 195 États membres signataires de l’UNESCO. Tous les États membres de l’ICCROM sont également des États parties de la Convention.

Le principal objectif de la Convention est de protéger les sites patrimoniaux de valeur universelle exceptionnelle, lesquels servent aussi de programmes phares pour la conservation dans le monde entier. La richesse des connaissances développées dans le cadre du patrimoine mondial est souvent partagée afin d’aider à la conservation d’un plus large éventail de sites. Bien que la Convention soit basée sur les sites, les biens du patrimoine mondial sont presque toujours des lieux complexes combinant des valeurs locales, régionales, nationales et mondiales. La Convention est également l’un des rares instruments internationaux reliant la protection du patrimoine culturel et naturel, offrant une plateforme de développement des approches intégrées.

Les activités liées au patrimoine mondial de l'ICCROM sont menées en étroite collaboration avec le Centre de l'UNESCO pour le patrimoine mondial, secrétariat de la Convention. Il est possible d'obtenir plus d’informations quant au rôle de l’ICCROM dans la Convention dans les Directives opérationnelles pour la mise en œuvre de la Convention sur le patrimoine mondial, aux paragraphes 32 et 33.