Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Les personnes et le patrimoine

Les personnes et le patrimoine

people-centered-approach

Les efforts mondiaux tels que l'Agenda 2030 cherchent à construire un avenir meilleur pour l'humanité et la planète. Ce changement se reflète également dans le secteur du patrimoine, où la tendance dominante est axée sur les personnes. Le patrimoine dans son ensemble important grandement à la société, il est vivement recommandé que les personnes s'engagent davantage dans les prises de décision relatives au patrimoine et que le patrimoine serve leur bien-être.

Ce changement majeur n'est pas sans défis. Le secteur du patrimoine doit éviter les erreurs passées, lorsque les processus patrimoniaux largement menés par des experts se sont déroulés indépendamment des préoccupations plus larges de la société et de l'environnement. Une nouvelle génération de praticiens du domaine du patrimoine doit maintenant être sensibilisée aux avantages que représente la prise de décision par un éventail de publics, à différents niveaux.

L'ICCROM s'emploie depuis longtemps à relever ces défis, plus récemment dans le cadre de son programme de promotion des approches de conservation centrées sur les personnes (2011-2017). Les approches axées sur les personnes ne sont pas seulement une question de participation accrue dans un système de gestion donné. Les approches doivent également veiller à ce que les personnes les plus liées au patrimoine soient au cœur de sa conservation, tout en soulignant le rôle bénéfique mutuel et dynamique du patrimoine dans la société. Ce sujet est également devenu une priorité du secteur patrimonial en général, et pour des organisations telles que le Comité du patrimoine mondial en particulier. Des publications et autres outils sont déjà disponibles pour partager les approches et offrir une orientation.