Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Directeur général

Directeur général

Stefano De Caro

M. Stefano De Caro a été élu Directeur général de l’ICCROM lors de la 27e Assemblée générale de l’organisation, tenue en novembre 2011.

Cette nomination s’inscrit dans la continuité de sa longue carrière d’archéologue, d’auteur, de conférencier et de professeur au sein de diverses universités italiennes, et d’ancien Directeur général des Antiquités au Ministère italien des Biens et des Activités culturels et du Tourisme (MiBACT).

En début de carrière, M. De Caro s’est illustré par son expérience de gestion des suites du tremblement de terre survenu à Irpinia, en Italie, dans les années 1980. Il a été le premier directeur des fouilles de Pompéi, puis Superintendant du Patrimoine archéologique des provinces de Naples et de Caserte, avant d'être nommé Directeur régional du patrimoine et des paysages culturels de la région de Campanie. En tant que Directeur régional, M. De Caro a été un précurseur en matière de gestion de projets européens pour la conservation du patrimoine culturel au titre du Programme opérationnel régional. Entre autres succès, il a réussi à attirer le public au bénéfice du patrimoine culturel en réorganisant plusieurs des sections permanentes du Musée archéologique de Naples, ainsi qu'en promouvant des expositions spéciales et le développement de musées locaux.

En tant que Directeur général des Antiquités (2007-2010) au MiBACT, M. De Caro a contribué à négocier le retour d'objets archéologiques illégalement exportés à l’étranger. Il fut un membre clé de la commission ministérielle chargée de la négociation d’accords bilatéraux et multilatéraux en rapport avec ces restitutions. M. De Caro est reconnu comme un visionnaire et ses perspectives ont grandement influencé les programmes nationaux de conservation. Il a soutenu le développement des premières grandes lignes nationales en matière d’archéologie de sauvetage et a été invité à représenter l’Italie au cours de diverses conférences et réunions internationales.

Tout au long de sa carrière, M. De Caro a mis l'accent sur les connaissances issues de la recherche sur le terrain. Il a encouragé la publication d’articles de spécialistes dans le Bulletin archéologique national, revue dont il a été le directeur pendant plusieurs années. Il a personnellement signé plus de 300 publications scientifiques et articles sur des sujets allant de l’archéologie grecque et romaine à la préservation des centres historiques, aux paysages culturels et aux biens immatériels. Il a également organisé des expositions dédiées au patrimoine culturel italien en Chine, France et Russie, entre autres pays.

Né dans la petite ville de Boscoreale (Naples), M. De Caro a poursuivi une carrière dans l’archéologie classique, débutant avec un diplôme de sciences humaines auprès de l’Université « Federico II » de Naples. Il a poursuivi ses études d’archéologie à l’Université « La Sapienza » de Rome, remportant la prestigieuse bourse de l’école italienne d’archéologie de Rome et celle d'Athènes, en Grèce.

M. De Caro a été membre de nombreux comités scientifiques internationaux et d'associations culturelles professionnelles, en Italie comme à l’étranger. Décoré Grande Ufficiale de la République italienne et Chevalier de la Légion d’honneur de la République française, il est également membre de la British Academy, du Deutsche Archäologische Institut et du Conseil consultatif scientifique du projet de Conservation Herculaneum, géré par le Packard Humanities Institute. Il a en outre été honoré de l’Outstanding Public Service Award (prix d’excellence de l’administration publique) par l’Institut archéologique américain.