Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
XXIXème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ICCROM

XXIXème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ICCROM

XXIX GA

Du 18 au 20 novembre, les représentants de gouvernements de toutes les régions du monde se réuniront au siège de la FAO, à Rome, pour la XXIXème Assemblée générale de l’ICCROM.

L’Assemblée générale de l’ICCROM offre aux délégués, notamment aux diplomates et aux représentants d’institutions de haut niveau et de ministères, une occasion unique d’examiner et de partager des données d’expérience. Elle réunira 134 pays, qui seront invités à exprimer leurs préoccupations au sujet des problématiques de la conservation et à rencontrer des représentants et des pairs de toutes les régions du monde. Ces pays participeront à un vote sur les futurs programmes de l’organisation et contribueront ainsi à déterminer la dynamique suivie par l’ICCROM en tant que source d’informations et de capacités pour la promotion des pratiques exemplaires de la conservation.

Au moment où la vulnérabilité du patrimoine culturel s’accroît du fait de pressions mondiales, les exemples de destruction de sites et de musées due à des forces naturelles ou humaines ne sont que trop connus. Une attention accrue doit ainsi être apportée aux possibilités que l’ICCROM offre en vue de guérir les blessures des communautés et de contribuer au développement mondial et à la responsabilisation des personnes.

Souhaitant mettre en lumière ces dynamiques mondiales, l’ICCROM a le plaisir d’annoncer que l’Assemblée générale de cette année inclura une discussion thématique sur les changements climatiques et les catastrophes naturelles. Comme l’a estimé l’examen décennal effectué pour la Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe de 2015, les effets des changements climatiques sont à l’origine de 87 % des catastrophes.

La discussion thématique de la XXIXème Assemblée générale offrira l’occasion d’accroître la sensibilisation à l’égard des effets des changements climatiques mondiaux sur notre patrimoine culturel, et de partager des exemples nationaux et régionaux sur les moyens de surmonter ces difficultés. La discussion thématique se poursuivra par des présentations sur les réalisations et les difficultés de l’ICCROM.