Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Réunion pour évaluer les dommages subis…

Réunion pour évaluer les dommages subis par le patrimoine aux Philippines

L’ICCROM participe à une mission d'experts de l'UNESCO du 2 au 12 décembre 2013 à Manille et aux Visayas centrales, pour aider les Philippines à évaluer les pertes et les dommages provoqués par les récentes catastrophes naturelles. La mission va évaluer les zones des Visayas centrales frappées par le séisme de Bohol du 15 octobre 2013, ainsi que les régions touchées par le typhon Haiyan (Yolanda) du début novembre 2013. La mission est dirigée par la Commission nationale des Philippines pour la Culture et les Arts (NCCA).
 
Le but de cette mission est d'identifier les besoins immédiats de sauvegarde et des mesures d'urgence, ainsi que des interventions à moyen terme qui seraient nécessaires pour la réhabilitation et la récupération. Trois experts sont inclus dans la mission – un expert pour le patrimoine immobilier avec un accent particulier sur la consolidation des structures, une autre pour le patrimoine immatériel et les impacts psychosociaux, alors que l'experte de l'ICCROM se focalise sur les musées et les collections.

Des représentants du Musée national, de la Commission historique nationale, de la Commission nationale pour l'UNESCO (UNACOM) ainsi que de la Conférence des évêques catholiques (CBCP) et du Conseil international des monuments et des sites, Comité national (ICOMOS Philippines) ont assisté à une réunion d'information pour définir les orientations de la mission. Une documentation en folio fournie par la NCCA qui illustre les endommagements subis par les églises et les bâtiments historiques a servi de document de travail à cette réunion.
 
La mission accordera une attention particulière à la façon dont on peut reconstruire les églises historiques de la région selon les techniques traditionnelles. Puisque les églises ont fonctionné comme le centre de la communauté, les plans viseront à impliquer la population locale dans la restauration ou la reconstruction des églises.