Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
RE-ORG Chine : le Sanctuaire de Wuhou à…

RE-ORG Chine : le Sanctuaire de Wuhou à Chengdu

Re-org China

L’enquête conduite par l’ICCROM en 2010 a révélé que 60% des collections muséales sont gravement menacées par les mauvaises conditions d’entreposage et l’entassement des objets dans les réserves. Tout de suite après les résultats de cette enquête, l’ICCROM a procédé au développement de la méthodologie RE-ORG, en partenariat avec l’UNESCO. L’Assemblée générale de l’ICCROM a ensuite pressé ses 134 États membres, en novembre 2013, de bien vouloir se pencher sur ce problème majeur, et le programme international RE-ORG a été lancé. Depuis, la méthodologie développée pour ce programme a été appliquée en Argentine, au Canada, en Inde, en Irak, ou encore en Serbie.

 

Le 14 septembre, l’ICCROM a lancé le plus récent de ses ateliers RE-ORG, en partenariat avec l’Administration d’État chinoise du patrimoine culturel (SACH) et l’Académie chinoise du patrimoine culturel (CACH).

L’atelier se tient au Temple de Wuhou, l’une des principales attractions de Chengdu, qui attire environ 3 millions de visiteurs chaque année. L’ensemble dans lequel est situé ce temple comporte des statues de l’Empereur Liu Bei, de Zhuge Liang, et d’autres figures du Royaume de Shu, ainsi que des inscriptions et des tablettes datant de la Chine antique. Les 20 professionnels de musées qui participent à l’atelier viennent du Burkina Faso, de Chine, d’Egypte, de Fidji, de Grèce, du Guatemala, d’Italie, du Mexique, du Nigéria, de Pologne, et du Portugal. Ils ont été répartis en plusieurs groupes et sont guidés par une équipe de cinq professionnels d’origine française, belge, chinoise, indienne et serbe, dont trois sont eux-mêmes d’anciens participants de précédents ateliers RE-ORG !

Selon le Directeur général de l’ICCROM, Stefano De Caro, « c’est une opportunité extraordinaire qui, grâce à l’invitation et au soutien généreux du Gouvernement chinois, rassemble ces professionnels venus des cinq continents, et c’est aussi l’occasion de renforcer notre partenariat international et notre amitié ».

L’atelier inclut un projet pratique intense dans le cadre duquel les participants sont impliqués dans la planification et la réorganisation de la collection de plus de 4.000 objets présents dans les réserves du sanctuaire de Wuhou. Ils travaillent en collaboration avec le personnel du musée, et appliquent la méthodologie RE-ORG, qui inclut entre autres d’analyser la gestion, les bâtiments et l’espace, la collection, le mobilier et le petit équipement.

Une version révisée de la méthodologie RE-ORG a été préparée sous la forme d’un cahier d’exercices pour tous les participants. L’atelier se poursuivra jusqu’au 25 septembre. Tous les participants prévoient déjà d’utiliser cette expérience pour mettre en œuvre des projets RE-ORG dans leur propre institution.