Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
L’ICCROM organise une réunion et un…

L’ICCROM organise une réunion et un séminaire Myanmar-Italie

Myanmar Italy meeing and seminar

À l’occasion de la visite à Rome du Premier ministre de la région de Yangon, M. U. Phyo Min Thein, et à la demande de l’Association ITALIA-BIRMANIA.INSIEME, l’ICCROM a organisé le 21 juin dernier un séminaire intitulé « Conservation intégrée du patrimoine urbain et villes inclusives et intelligentes. Synergies possibles entre l’Italie et le Myanmar : le laboratoire de Yangon. »

La région de Yangon, ancienne capitale du Myanmar, est au centre d’un processus d’urbanisation rapide qui pose de sérieux problèmes en termes de spéculation immobilière. Au cours des 10 prochaines années, la ville devrait atteindre une population de plus de 11 millions d’habitants, ce qui constitue une menace très sérieuse pour l’important patrimoine architectural de la ville datant de la période de la colonisation britannique. Les autorités birmanes entendent mettre en œuvre une politique axée sur les musées et l’utilisation optimale des sites culturels qui soutiendront le développement du tourisme. Les institutions locales et nationales doivent relever un certain nombre de défis politiques, sociaux et financiers majeurs pour pouvoir lancer un plan stratégique de gestion du changement associant aménagement, développement et conservation urbains, tout en évitant de tomber dans les pièges et de répéter les graves erreurs commises par d’autres pays de la région asiatique.

Myanmar Italy meeting and seminar

Pour l’ICCROM, cette réunion a constitué une occasion précieuse de servir deux États membres et de participer à une réflexion sur l’intégration d’activités de conservation dans le processus de développement économique et d’inclusion sociale.

Le séminaire a été parrainé par le gouvernement italien : le Ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme (MIBACT), le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI), et par la Faculté d’architecture de l’Université de Rome La Sapienza, dont les délégués ont pris activement part aux discussions. Les représentants d’institutions, d’ONG et d’entreprises actives dans les secteurs culturel et énergétique ont également apporté une précieuse contribution au débat.

Les conclusions du séminaire ont été énoncées par le Prof Vincenzo Scotti, Président de l’Association ITALIA-BIRMANIA.INSIEME.