Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
L’ICCROM et les Émirats arabes unis…

L’ICCROM et les Émirats arabes unis signent un Accord de siège

ICCROM and UAE

Le 27 octobre 2015, l’ICCROM et le gouvernement des Émirats arabes unis ont signé un Accord de siège posant les jalons pour la création et le fonctionnement du Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR à Sharjah, aux EAU. Cet accord confère un statut légal au Centre, l’habilitant à exercer ses fonctions et atteindre ses objectifs en tant qu’institution intergouvernementale au sein des EAU. Depuis ses locaux à Sharjah, ICCROM-ATHAR poursuivra les objectifs de l’ICCROM dédiés à la préservation du patrimoine culturel dans la région arabe, et assurera la protection des biens culturels en péril dans cette région.

Les signataires de l’accord étaient le Dr Addelrahman Al Awadi, assistant du ministre des Affaires étrangères pour les affaires juridiques, au nom des EAU, et Dr Stefano De Caro, Directeur général de l’ICCROM, au nom de l’ICCROM. Ils étaient assistés de Dr Zaki Aslan, Directeur d’ICCROM-ATHAR ; Dr Mohammed Khamis Al Muhairi, Directeur général du Conseil national du tourisme et des antiquités ; M. Abdul Aziz Al Mussalam, Directeur de l’Institut du patrimoine de Sharjah ; Mme Manal Ataya, Directrice générale du Département des musées de Sharjah ; M. Sadiq Mohammed Abu Sneineh, Conseiller juridique ; et M. Issa Saif bin Handal, représentant le bureau de S.A. le souverain de Sharjah.

Cet Accord de siège énumère les immunités et les privilèges accordés au Centre régional. Il renforce par ailleurs la coopération actuelle entre le gouvernement des EAU et l’ICCROM en vue de développer les capacités nationales et la formation.

Cet accord fait suite à la réunion du 11 octobre entre S.A. Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi, Membre du Conseil suprême et souverain de Sharjah et Dr Stefano De Caro à Sharjah, aux Émirats arabes unis, au cours de laquelle ils ont discuté des programmes et des plans qui seront mis en œuvre dans la région arabe par l’intermédiaire du Centre de conservation régional ICCROM-ATHAR récemment créé à Sharjah. S.A. Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi et Dr De Caro ont signé un addendum à l’accord entre le gouvernement de Sharjah et l’ICCROM, qui prévoit un soutien technique et une assistance à ICCROM-ATHAR, ainsi que la mise en place de son plan stratégique quinquennal pour préserver et conserver le patrimoine culturel de la région arabe.

La réunion du 11 octobre a également débouché sur la signature d’un protocole d’entente (MoU) entre l’université de Sharjah et ICCROM-ATHAR pour la mise en œuvre d’un programme de Master en conservation et gestion du patrimoine culturel à l’université de Sharjah. L’objectif principal de ce programme vise à développer les pratiques de conservation et promouvoir les politiques de conservation à Sharjah et aux Émirats arabes unis, dans les pays du Conseil de coopération du Golfe arabique, et plus généralement dans la région arabe. Dr Humaid Majol Al Nuaimi, Chancelier de l’université de Sharjah, a souligné l’importance de ce MoU : il prévoit la mise en œuvre du premier mastère de cette nature dans la région arabe, ce qui représente un soutien significatif au partenariat stratégique passé entre l’université et le centre ICCROM-ATHAR, dont la mission porte essentiellement sur la conservation et la protection du patrimoine culturel en péril au sein du monde arabe, à la lumière des crises récentes.

Ces accords font suite à l’adhésion des Émirats arabes unis à l’ICCROM en 2010, et à l’annonce proclamée lors de la conférence des ministres arabes de la culture à Doha en 2010. L’ICCROM souhaite exprimer toute sa gratitude à Son Altesse Sheikh Dr Sultan bin Mohammed Al Qasimi, Membre du Conseil suprême et souverain de Sharjah, pour son soutien généreux depuis 2008.

Les Émirats arabes unis ont joué un rôle significatif à l’Assemblée générale biennale de l’ICCROM, et seront représentés à l’événement de cette année qui aura lieu en novembre à Rome.

Afin de souligner l’importance de cet Accord de siège, Dr Zaki Aslan, Directeur d’ICCROM-ATHAR, a déclaré que cet accord « constitue une pierre angulaire pour la mise en œuvre de la mission d’ICCROM-ATHAR consacrée à la promotion du patrimoine culturel des États-membres arabes de l’organisation. Il exprime la ferme conviction du Centre quant à l’importance du patrimoine culturel et de son rôle pour préserver les identités culturelles menacées au sein du monde arabe. »