Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Lancement de RE-ORG Nigeria grâce au…

Lancement de RE-ORG Nigeria grâce au soutien des États-Unis

Re-org Nigeria

L’Ambassadeur des États-Unis au Nigeria, M. W. Stuart Symington, a accordé une subvention de 116 000 dollars des États-Unis pour lancer RE-ORG Nigeria, dans le cadre d’un partenariat entre l’ICCROM, la Commission nationale nigériane pour les musées et les monuments et l’Université Ahmadu Bello à Zaria. L’enveloppe versée au titre du Fonds des ambassadeurs des États-Unis pour la préservation culturelle était destinée à l’un des 39 projets retenus parmi 136 demandes de subvention du monde entier. Il s’agit de l’un des six projets sélectionnés en Afrique.

La méthode RE-ORG aide des musées des quatre coins du globe à reprendre le contrôle de leurs collections en réserve, lorsque leur utilisation est rendue difficile, voire impossible, ce qui s’avère être le cas pour un musée sur quatre. Depuis 2011, la méthode a été appliquée dans des musées de chaque continent, en étroite collaboration avec des institutions nationales et autres partenaires techniques et financiers.

Re org NIgeria

Après le lancement du projet à l’ambassade des États-Unis à Abuja, le 13 février dernier, les partenaires de RE-ORG se sont rendus au musée national de Jos, l’un des plus riches musées du Nigeria, comptant une collection de plus de 20 000 objets et un effectif de 130 personnes. Formée de 15 conservateurs et restaurateurs, l’équipe locale prépare le terrain pour l’atelier de formation principal de RE-ORG, prévu pour le mois de juin. La taille et la variété des collections, les limitations en matière d’espace et le manque d’unités d’entreposage sont autant de défis que le projet, qui s’étalera sur l’ensemble de l’année et impliquera neuf musées majeurs à travers le pays, devra aborder.