Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Emballage et entreposage d’objets et de…

Emballage et entreposage d’objets et de collections – Tradition et modernité

CollAsia KOREA logo

CollAsia Korea

L’Institut national de recherche du patrimoine culturel (NRICH) de Corée a accueilli le cours international CollAsia de l’ICCROM : Emballage et l’entreposage d’objets et de collections - tradition et modernité, à Daejeon, en République de Corée, du 11 au 25 octobre 2017. Fruit de l’accord quinquennal (2012-2017) entre l'Administration du patrimoine culturel coréen (CHA) et l’ICCROM, la formation a impliqué 24 professionnels de la conservation du patrimoine issus de 16 pays et horizons différents.

Le défi que représentent l’emballage et l’entreposage des collections mobiles a constitué le point central de la formation de deux semaines. L’objectif était de développer une compréhension partagée en identifiant les fonctions clés permettant de faire des choix efficaces en termes de méthodes et de matériaux. Les modalités d’apprentissage interactif, qui sont devenues un élément distinctif du programme CollAsia, ont été utilisées tout au long de l’année. Une collection didactique d’objets divers ainsi que différents matériaux d’emballage et de stockage ont fourni des possibilités d’apprentissage concrètes, ainsi qu’une base pour des exercices en petits groupes. Les participants ont été conviés à débattre des points forts et des faiblesses des différents matériaux, techniques et procédures d’emballage et d’entreposage, dans le cadre de scénarios divers.

CollAsia Korea

Les conférences données par l’équipe pédagogique ont présenté des moyens d’identifier les risques liés à l’emballage et à l’entreposage, des matériaux appropriés pour répondre à ces risques, et les modalités de prises des décisions efficaces et durables pour la préservation et l’utilisation des collections. Les participants ont étudié les changements dans les valeurs culturelles et les propriétés des matériaux, reconnaissant les vulnérabilités des objets patrimoniaux face à différentes situations. Des exercices ont été développés pour souligner les principes sous-tendant les sujets discutés. Ces questions générales pouvaient porter sur un large éventail de thèmes, allant des impacts de l’environnement sur la gestion des collections à l’importance de la documentation pour le suivi des objets dans des contextes multiples. Les participants ont été invités à penser de manière systémique, afin de comprendre les changements dans les propriétés et les valeurs des matériaux, à la fois en ce qui concerne les objets et leurs récipients. L’emballage et l’entreposage ont toujours été considérés comme des réponses à des fonctions institutionnelles spécifiques.

Des visites d'étude et des démonstrations ont permis de jeter des ponts entre le patrimoine matériel et immatériel et de souligner le lien entre patrimoine mobilier et immobilier. L’utilisation de boîtes traditionnelles en paulownia en Corée et au Japon et l’emballage du « ham », la boîte de mariage coréenne traditionnelle, ont montré la relation complexe entre les objets et les récipients. Cette relation a également été examinée à plus grande échelle dans le cadre des visites d’étude d’habitations coréennes traditionnelles dans le village de Youheodang, ainsi que du Musée national du Palais et de l’Université nationale du patrimoine culturel (NUCH) de Séoul.

CollAsia Korea

Les séances de formation faisaient alterner des exercices en petits groupes avec des discussions plénières et des études de cas, afin de fournir des exemples de travail quotidien et de recherche appliquée à la fois. D’autres exemples ont été donnés grâce aux photographies et aux présentations apportées par les participants de leurs propres institutions. L’incroyable diversité d’enjeux et de solutions possibles qui ont été présentés a permis de montrer les avantages des matériaux et des techniques traditionnels disponibles au niveau local, lorsqu’ils sont appliqués pour répondre à des fonctions spécifiques et non à des « recettes » fixes

Les participants ont été encouragés à développer ensemble des connaissances à travers une série de sessions dédiées à la formulation de propositions de recherche collaborative. L’objectif était de souligner l’importance de formuler des questions de recherche claires et précises pour répondre aux défis spécifiques liés à l'emballage et à l’entreposage. Une collaboration en matière de recherche de ce type peut aider à construire des perspectives à long terme pour les collections et les personnes qui en sont chargées. Cette approche, qui constitue le « fil conducteur » de la formation, peut contribuer à élargir concrètement les perspectives et les compétences professionnelles. Les professionnels sont appelés à développer leurs capacités de réflexion critique afin d’identifier les questions, les problèmes et les réponses efficaces, et à apprendre à les communiquer. L’opportunité unique que l’apprentissage interactif offre de partager des expériences avec des collègues de pays et d’horizons divers, un élément caractéristique des cours CollAsia, augmente les potentialités d’apprentissage et ouvre la voie vers d’autres projets collaboratifs.

CollAsia constitue une activité importante de l’ICCROM. Il s’agit d’un programme éducatif visant à améliorer les conditions de conservation des collections de biens meubles dans les pays d’Asie du Sud-Est. CollAsia se concentre sur les activités de développement professionnel continu (DPC). Le programme a été mis en œuvre à la demande des États membres de l’ICCROM. En 2003, l’ICCROM et le Centre régional d’archéologie et des beaux-arts de l’Organisation des ministres de l’éducation de l’Asie du Sud-Est, plus connu sous le nom de SEAMEO-SPAFA, ont lancé le programme CollAsia pour améliorer les conditions de conservation des collections du Sud-Est asiatique. Ce programme a bénéficié de l’appui financier de la Fondation Getty. Depuis 2012, il se poursuit grâce au généreux soutien de l’Administration du patrimoine culturel coréen qui représente la principale source de financement des activités CollAsia en cours.

États membres représentés : Bangladesh, Brésil, Cambodge, République de Corée, Inde, Indonésie, Italie, Japon, République démocratique populaire lao, Malaisie, Myanmar, Philippines, Royaume-Uni, Thaïlande et Vietnam.

État non-membre : Timor-Leste