Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Cours international sur l’aide d’…

Cours international sur l’aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de conflit (FAC10)

-

Le 17 septembre, l’ICCROM a inauguré un nouveau cours international intitulé « Aide d’urgence au patrimoine culturel en temps de conflit ». Ce cours réunit des professionnels du patrimoine issus de divers horizons afin de partager leurs connaissances et leurs expériences. Ces participants développeront des stratégies et des compétences leur permettant d’identifier des solution à adopter pour prévenir les dommages touchant le patrimoine culturel en période de conflit. Ce cour est une occasion de réfléchir aux situations liées à la destruction accidentelle ou intentionnelle. Il permettra d’explorer comment la protection du patrimoine et sa récupération peuvent jouer un rôle important pour pallier au sentiment de perte et de déplacement à la suite d’un conflit.

Une réception pour l’inauguration de ce cours a été organisée à l’Istituto Nazionale per la Grafica, au Palazzo Poli, près de la Fontaine de Trevi à Rome. Un discours de bienvenue a été donné par le Directeur de l’Institut, suivi des allocutions de représentants du Ministero per i Beni e le Attività Culturali (MiBAC), du Direzione Generale per i Beni Archeologici d’Italie, des Comando Carabinieri per la Tutela del Patrimonio Culturale, du vice Commissaire pour la protection du patrimoine culturel de l'Aquila, et du Directeur général de l’ICCROM. Des représentants des Ambassades des pays participants ont également assisté à cet événement.

Les participants ont tout d’abord partagé leurs expériences, et ils ont réfléchi à la façon dont sont perçues les notions de conflits et de patrimoine culturel. Cette première partie du cours a été suivie par des séances pratiques consacrées à la documentation, à la manipulation et à l’empaquetage, avec des angles d’attaque spécifiques relatifs aux situations d’urgence. La fin de cette première semaine a été consacrée à l’étude des détériorations, des agents, des répercutions sur le patrimoine culturel, mais également à des séances portant sur les matériaux spécifiques tels que la céramique, le verre, l’os et l’ivoire. Durant les six semaines du cours, les participants pourront étudier divers matériaux et trouver des réponses à toutes les questions liées aux interventions de première urgence. Le temps fort de cette première semaine aura été la session consacrée aux exposés des participants portant sur leurs expériences propres et leur contexte spécifique.

Des mises à jour régulières du cours seront communiquées dans les prochaines semaines.

Pour de plus amples informations sur les participants, l’équipe, le programme et les ressources disponibles, merci de consulter les rubriques annexes.

Le cours a été organisé grâce au soutien du Ministero per i Beni e le Attività Culturali, avec la collaboration de l’UNESCO, du réseau des Boucliers Bleus, ainsi que de diverses institutions telles que la Nationaal Archief, Pays-Bas.

Etats membres représentés : Afghanistan, Australie, Autriche, Colombie, Finlande, France, Géorgie, Iran, Myanmar, Nigeria, Pakistan, Serbie, Suède, Etats-Unis.