Centre international d'études
pour la conservation et la
restauration des biens culturels
Communiqués de presse

Press releases

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Rome, Italie – La 30ème Assemblée générale du Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), qui se tiendra à Rome du 29 novembre au 1er décembre, proposera une plateforme permettant d’encourager le dialogue sur les approches durables pour la reconstruction des villes historiques détruites ou détériorées.

Le 11 octobre 2015, S.A. Sheikh Sultan bin Mohammed Al Qasimi, membre du Conseil suprême et souverain de l’Emirat de Sharjah, a rencontré le Directeur général de l’ICCROM, M. Stefano De Caro, à Sharjah, aux Émirats arabes unis.

L’Infrastructure européenne de recherche pour les sciences du patrimoine (E-RIHS) est un projet paneuropéen visant à soutenir la recherche sur l’interprétation du patrimoine, la préservation, la documentation et la gestion.

Le 25 octobre 2017, l’Administration du patrimoine culturel de la République de Corée (CHA) et le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) ont signé un accord-cadre à Daejeon, en République de Corée. Celui-ci marque la deuxième phase de la collaboration lancée en 2012.

Au moment où les conflits et les catastrophes naturelles frappent de plus en plus durement le patrimoine culturel et les populations, l’ICCROM ouvrira sa 29ème Assemblée générale à Rome, du 18 au 20 novembre 2015.

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), ont signé le vendredi 13 octobre un accord de coopération en faveur de la lutte contre les menaces croissantes pour les biens culturels dans le monde.

La Conférence internationale « Documenter le Patrimoine en péril », promue et organisée par l’association italienne « Incontro di civiltà », présidée par M. Francesco Rutelli, avec la collaboration de l’ICCROM, s’est achevée après deux jours de grand succès.

L’Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l’artisanat et du tourisme (ICHTO) vient d’annoncer l’allocation de $ 2,4 millions pour la conservation des sites liés au patrimoine iranien à travers le monde.

La destruction délibérée de notre patrimoine culturel devient une caractéristique des conflits modernes, une nouvelle tactique de tactique de guerre. Dans de telles circonstances, la préservation du patrimoine culturel mondial devient de plus en plus urgente et impérieuse.

Une série d’événements intitulés « L’architecture en bois : nous apprenons de nos ancêtres, nous conservons pour la postérité, nous enseignons à nos contemporains » sera organisée les 9 et 10 mai prochains, au sein de l’Institut supérieur pour la conservation et la restauration (Istituto Superiore per la Conservazione ed il Restauro – ISCR), à Rome, par le musée d’État de Kizhi, un musée en plein air d’histoire, d’architecture et d’ethnographie.